Historique

(1467 mots dans ce texte )  -   lu : 3485 Fois     Page Spéciale pour impression

Histoire de la résidence "les Ifs"


http://residence-les-ifs.info/resources/LesIfs70%27s-1.jpg

Carte postale des années 70. On voit notre résidence perdue dans les bois.


Au plus loin que l'on peut remonter, on se souviendra que le terrain sur lequel trône notre résidence appartenait à la famille Perrin. Cette dernière vivait dans une villa située au milieu de cet espace vert.

En 1955, la SCMAHAPP (Société Coopérative Musulmane d'Habitation et d'Acession à la Petite Propriété) dont le siège social est basé à Oran en Algérie (cette dernière étant encore française à cette date) décide de racheter le terrain pour la somme de 363 050 000 Francs (anciens ou 3 630 500 Nouveaux Francs). La transaction sera décidée en 1957 . Le crédit fut contracté en 1959 auprès du Crédit Foncier de France sur 20 ans.

Le représentant de la SCMAHAPP pour cette transaction était M. Pierre Padovani, vice président de la Société.

Il fut donc convenu qu'ils seraient construits, sur cette parcelle de 27 710 m2, plusieurs lots :

Lot n° 1 : partie nord est du terrain, deux bâtiments, numérotés 1 et 2 (nommé immeuble A), l'actuelle allée 1.
Lot n° 2 : partie nord du terrain, trois bâtiments, numérotés 1, 2 et 3 (nommé immeuble B), les actuelles allées 2 et 3
Lot n° 3 : partie nord ouest du terrain, trois bâtiments numérotés 1, 2, 3 (nommé immeuble C), les actuelles allées, 4 et 5
Lot n° 4 : partie sud ouest du terrain, 4 bâtiments, numérotés 1, 2, 3 et 4 (nommé immeuble D), les actuelles allées 6, 7 et 8
Lot n° 5 : partie sud est du terrain, 4 bâtiments, numérotés 1, 2, 3 et 4 (nommé immeuble E), les actuelles allées 9, 10 et 11

Il est étonnant de constater qu'à l'époque les groupes d'immeubles avaient des lettres et qu'il y avait plus de numéros qu'actuellement.

 

http://residence-les-ifs.info/resources/LesIfs1970-1.jpg

Carte Postale de 1970. La résidence Les Fleurs n'est pas encore construite.

La résidence portait (et porte toujours officiellement) le nom de "Groupe Francisque Jomard" et les blocs d'immeubles sont toujours officiellement A, B, C, D, E et F (pour les garages construits dans la foulée mais qui n'étaient pas prévus au départ).

Les travaux seront plutôt rapides puisqu'en 1961, les premiers bâtiments sont livrés et les premiers propriétaires peuvent prendre possession des lieux. Les garages seront eux aussi livrés (ainsi que le local commercial qui fut pendant de longues années une quincaillerie) et le règlement de copropriété sera modifié pour en tenir compte.

 

http://residence-les-ifs.info/resources/LesIfs1970-2.jpg

Carte postale de 1970, vue d'un peu plus près

 

Pour l'anecdote, il faut savoir qu'en 1961, le propriétaire du premier garage modifiera ce dernier pour en faire un centre de livraison de mazout. Oui, à l'époque, notre résidence n'était pas encore reliée au gaz de ville et pour se chauffer, il fallait utiliser le poêle à mazout, alors situé dans le fameux placard situé dans le couloir de chaque appartement. Aujourd'hui, ce placard est utilisé pour des rangements et certains astucieux y ont fait installer leur chaudière à gaz.


"Le château"

En 1959, la SCMAHAPP décide de léguer la résidence principale de la famille Perrin à la commune d'Oullins pour en faire une école : "La maison principale est composée de 14 pièces (...)pouvant être aménagées pour être utilisées dans un but scolaire. (...). Le bâtiment, après transformation, pourra permettre la création de plusieurs classes destinées à recevoir tant les enfants d'âge maternel de cette nouvelle cité qu'une partie de ceux provenant du lotissement Vial."

En 1962, l'école maternelle est aménagée par la commune (2 salles de classe, une salle de jeux, une salle de repos et 2 logements pour les instituteurs au 1er étage).

En 2001, l'école est définitivement fermée (au profit de la maternelle de la Glacière) et en 2004, ce bâtiment perd définitivement tout son charme en devenant la Mission Locale Intercommunale du Sud Ouest Lyonnais (des arbres seront coupés et le tout sera goudronné pour l'occasion).

Espérons que ce magnifique bâtiment retrouvera un jour toute sa splendeur.

L'école portera plusieurs noms : Maternelle Perrin, Ecole maternelle du Merlu, école maternelle de la cité musulmane pour enfin devenir l'école Sebbane.

 

http://residence-les-ifs.info/resources/LesIfs70%27s-2.jpg

Carte postale prise dans les années 70. Vue du dessus du bois de Sanzy. Le château

est visible au premier plan

 


La rue Colonel Sebbane ?

Le nom de cette rue vient du colonel Boumedine Sebbane (1891-1960), homme d'affaire d'Oran, il fut le président fondateur de la SCMAHAPP en 1954 et participa à la libération de la ville d'Oullins avec le 1er régiment d'artilleurs algériens. Ce 1er RTA campa d'ailleurs sur les terrains des Perrin et il semble que de là soient parties les négociations pour son acquisition.
 

Le parc

L'une des particularités de notre résidence est son vaste parc arboré, plutôt rare dans une ville aussi peu étendue que peut l'être la commune d'Oullins. Nous faisons ainsi partie de l'un des poumons verts de la ville et il est de notre devoir de tout faire pour le préserver.

Pour rappel, on peut trouver dans le règlement de co-propriété du 06 août 1959 ce passage :

<< Ce permis de construire a été accordé sous les réserves suivantes ci-après littéralement transcrites à l'article deuxième du dit arrêté :
"En vue de garder à cet ensemble son aspect de parc, les zones de verdure et les arbres devront être conservés à l'exception de ceux dont l'abattage s'avèrera nécessaire pour permettre l'implantation des bâtiments à édifier"(...) >>
 

La Glacière ("le puits")

Près des allées n°9, 10 et 11, on peut trouver une construction surélevée assez ancienne que certains nommaient "le puits" de par sa forme ronde. Il s'agit en fait d'une ancienne glacière (utilisée pour conserver les aliments). Ses entrailles formeraient des tunnels reliant d'autres parties de la commune (certains avancent même que l'un d'entre eux relie directement notre résidence à la Mairie).

Ce sont les jeunes de la résidence en 1991, curieux de savoir ce qu'il y avait sous cette construction qui commencèrent à casser son mur de protection et c'est de là que la glacière fut découverte. Anecdote amusante : le nom du quartier de la Glacière ne vient pas de notre glacière, découverte si récemment, mais d'un marquis de la Gassière (ou Gastière) qui fut propriétaire en 1574 le long du "chemin d'Olins en Chasse" (actuel chemin de Chasse).

Une autre glacière a été découverte dans le bois de Sanzy, à proximité de notre résidence.


N'hésitez pas à nous faire parvenir des photos d'époque ou des documents qui nous permettront d'alimenter cet historique.

 

http://residence-les-ifs.info/resources/LesIfs1970-3.jpg

Carte postale des années 70, vue de la Saulaie. On devine notre résidence dans le fond.

 

En bonus, quelques photos aériennes de l'emplacement de notre résidence avant et pendant sa construction !

 

http://residence-les-ifs.info/resources/1945.jpg

En 1945, on devine le "château" des Perrin ainsi que l'emplacement du futur terrain de sable

 

http://residence-les-ifs.info/resources/1954.jpg

1954, peu de changement. On devine néanmoins une amorce de rue partant du château qui deviendra la future rue Colonel Sebbane

 

http://residence-les-ifs.info/resources/1959.jpg

1959 : les travaux vont commencer, les arbres ont été coupés, on commence à entrevoir les frontières de la résidence

 

http://residence-les-ifs.info/resources/1960.jpg

1960 : la résidence est cours de construction. Les allées du bas sont terminées et les allées 9, 10 et 11 sont en cours. Les allées 6, 7 et 8 en sont à leurs prémices.

 

http://residence-les-ifs.info/resources/1962.jpg

1962 : la résidence est terminée et est entourée de champs et de jardins. Les 3 tours de l'Oasis ne sont pas encore construites.




Retour à la sous-rubrique :

Temps : 0.0439 seconde(s)